Vous êtes ici : Accueil > Actualités > la gestion des émotions chez l'enfant, comment faire pour l'aider mieux vivre et mieux comprendre ce qu'il ressent

la gestion des émotions chez l'enfant, comment faire pour l'aider mieux vivre et mieux comprendre ce qu'il ressent

Le 07 juin 2017

Je remarque que beaucoup de mes patients adultes ont des difficultés dans la gestion des émotions.

C'est quoi la gestion des émotions?

C'est se rendre compte, tout d'abord que l'on ressent quelque chose. Facile pour certains, plus difficile pour d'autres. Mes patients me disent parfois: "je me mets à manger, je ne sais pas pourquoi", ou encore, "je panique, alors qu'il n'y a rien autour de moi"... C'est souvent dûˆà une émotion.

Gérer ses émotion, c'est avoir un comportement adapté à l'émotion, à ce que je ressens:

-si je suis triste, je peux alors pleurer, me renfermer, avoir besoin d'être consolé

- je suis en colère, j'ai besoin de crier, d'exprimer ce qu'l se passe à l'intérieur de moi...

- j'ai peur, je stresse, je suis anxieux, je réagis en fonction du danger que je cours (qui dit peur, dit danger pour le corps)

Certains pleurent de colère ou se mettent en colère de tristesse, frappent, mangent, fument, boivent, d'autres encore sont tétanisés par la peur et peuvent là aussi avoir des comportements pour tenter de calmer la peur... C'est alors avoir une mauvaise gestion des émotions.

à quoi sert une émotion?

C'est important de comprendre la logique du corps. Il évalue la situation et déclenche des sensations pour sa survie ou pour répondre à des besoins. Les ressentis, eux vont déclencher un comportement.

Evalution de la situation -> Activation du corps -> comportement

S'il n'y a pas lieu, alors le corps ne s'active pas.

Ce qui veut dire qu'on ne pleure jamais pour rien, on ne s'énerve jamais pour rien, on n'a pas peur de tout...

Tout est logique: si le corps déclenche une sensation de peur, c'est que le cerveau a évalué la situation comme dangereuse, il va déployer beaucoup d'énergie pour agir vite, courir, se cacher... Si le corps déclenche de la colère c'est qu'il se sent agressé. S'il déclenche de la tristesse, c'est qu'il a besoin d'être consolé, c'est qu'il perd quelque chose ou qu'il a mal. Il a donc besoin d'aide.

Il s'agit alors de comprendre le fonctionnement de son corps. Un psychologue, spécialisé dans la gestion de émotions, pourrait ici aider à comprendre ce fonctionnement.

Parfois, l'émotion s'emballe alors que la situation ne nécessite pas d'action, dans ce cas, c'est dans la tête que ça se passe. Les pensées sont très fortes pour ça...

Comment aider les enfants?

Il est donc important d'aider nos enfants à comprendre tout ça. C'est dès l'enfance qu'on se comprend, qu'on découvre le fonctionnement de son corps. L'adulte l'aide.

Dans un premier temps, prenez les émotions de vos enfants au sérieux. Si le corps s'active, c'est qu'il a évalué la situation d'une certaine façon nécessitant une action. Votre enfant pleure parce que vous partez? C'est qu'il a peut-être, là, besoin de vous. Ce qui ne veut pas dire que vous devez répondre à son besoin, mais déjà, il s'agit de l'entendre.

Votre enfant se met en colère parce que vous lui avez interdit quelque chose? Il se sent agressé dans son espace. Montrez lui que vous comprenez que ce n'est pas agréable, que vous entendez sa frustration.

       -> L'enfant a besoin qu'on l'aide à mettre un mot sur ce qu'il ressent.

Rendez vous compte: parfois votre colère vous emporte, vous criez. C'est difficile de se contenir, imaginez vous ce que c'est pour un enfant avec un si petit corps et si peu d'expérience de la vie. Ca déménage pour lui!!!

Il tombe et pleure. J'entends les parents dire: "c'est pas grave, c'est tout, c'est tout, arrête de pleurer..." Imaginez vous la même situatio: vous tombez dans les escaliers, vous vous faites mal, aimeriez vous qu'on vous dise que ce n'est pas grave, qu'il faut arrêter de pleurer? C'est très agressif d'entendre ces mots là. A ce moment là, l'enfant a eu peur, il a peut-être un peu mal. Mais il a surtout été surpris. De quoi a-t-il besoin? Qu'on s'occupe de lui, qu'on le prenne en considération.

Dans chaque situation, imaginez vous à sa place. Ensuite vous mettez un tout petit corps avec toutes ces émotions... Dur dur!!

Quand il se met en colère, c'est qu'un de ses besoins n'est pas entendu, il le vit comme une agression... Demandez lui ce qu'il ressent, là, quand il est en colère. Il vous répondra peut-être "tu ne t'occupes jamais de moi", "tu m'aimes plus", "je te déteste", "c'est injuste", "c'est toujours moi"... Ne répondez pas, surtout pas: "Mais nooooooon, c'est pas vrai!!!" Car là, vous ne l'entendez pas, vous ne l'écoutez pas. En revanche, en disant, "mince mon chéri, c'est ce que tu ressens? Tu penses vraiment que je ne m'occupe jamais de toi ou je t'aime pas?" Alors vous engagez avc lui une conversation qui aura peut-être plus de sens pour lui et pour vous et vous pourrez alors l'aider à faire redescendre son émotion.

Chaque émotion a le droit d'être là, on a le droit de se mettre en colère, on a le droit d'être triste, de pleurer. Derrière il s'agit de comprendre et d'adapter le comportement.

Souvenez vous: Colère = sensation d'agression, besoin non entendu. Comportement = crier, taper

                             Peur = évaluation de la situation par le cerveau comme un danger.

Comportement: sécurité, enfermement, câlin

                             Tristesse = perte de quelque chose, douleur, besoin de consolation

comportement = pleurs, câlins.

c